Conférence du Mardi : Morimond entre archives et archéologie, par Hubert Flammarion et Benoît Rouzeau

Mardi 4 avril à 20h30, salle Pierre-Niederberger au Conseil départemental

Au cours de l’année 2017 sera célébré le 900e anniversaire de la fondation de l’abbaye de Morimond, quatrième fille de Cîteaux, qui a quasiment disparu au début du XIXe siècle. La thèse de Benoit Rouzeau, soutenue en 2008, et la parution en 2014 de l’édition par Hubert Flammarion des chartes de Morimond au XIIe siècle donnent l’occasion de se poser la question : quoi de neuf sur Morimond ?

Après une relecture critique de l’historiographie de l’abbaye, les deux auteurs exploreront les manières dont les moines ont classé leurs archives au cours des siècles et les témoignages iconographiques et architecturaux subsistants. Ils montreront enfin comment le retour aux sources archivistiques et la
poursuite d’une décennie de fouilles archéologiques sur le site ont changé les perspectives et renouvelé l’histoire de l’abbaye.

Mardis aux Archives : Du paganisme au christianisme à Langres, par Arnaud Vaillant

Mardi 25 avril à 18h, salle de conférence des Archives départementales

Comment Andemantunnum, capitale économique, politique mais également religieuse de la cité des Lingons, est-elle devenue le puissant siège d’un des vingt-quatre évêchés primitifs de la Gaule ? Le passage du paganisme au christianisme du pays langrois repose en grande partie sur des hagiographies n’ayant guère de valeur historique. À partir de ces documents, érudits et autres historiographes du XIXe siècle ont bâti et renforcé une tradition aujourd’hui bien ancrée dans la mémoire collective. Les fouilles archéologiques menées ces trente dernières années à Langres et à Saints-Geosmes, alliées à l’analyse du processus de christianisation d’autres capitales de cité, permettent de renouveler le sujet et de poser de nouvelles pistes de recherches.

Derniers jours pour visiter l’exposition Mémoires de l’industrie en Champagne-Ardenne

Différents panneaux retracent l’histoire industrielle de l’ancienne région Champagne-Ardenne, complétés par des objets et documents présentés en vitrine, donnant un aperçu des savoir-faire haut-marnais : vannerie, fontes d’art, faïence d’Aprey, fleurs artificielles, etc.

Exposition ouverte jusqu’au 14 avril 

 

Entrée libre et gratuite.