La Haute-Marne respire et inpsire

Vendredi 16 février, Rachel Blanc, Première vice-présidente en charge du pôle des solidarités, Jean-Michel Feuillet, président de la 7e commission « Insertion sociale et solidarité » et Djellali Chaou, directeur territorial Pôle Emploi Haute-Marne, entourés de responsables de la solidarité départementale et de conseillers Pôle emploi, ont présenté à la presse un premier bilan du dispositif « Accompagnement global ».

Face aux difficultés, tant professionnelles que sociales, rencontrées par les demandeurs d’emploi, le Conseil départemental et Pôle emploi ont souhaité mettre en place un dispositif d’accompagnement global. Une convention a été signée le 12 juin 2015. La Haute-Marne a été le 1er département à initier cette démarche dans l’ex-région Champagne-Ardenne.

Deux ans plus tard, à l’heure du bilan, les résultats sont là. Depuis septembre 2015, 565 personnes ont bénéficié d’un accompagnement personnalisé avec un conseiller Pôle emploi et un référent RSA dédiés. La force du dispositif résulte dans un suivi régulier de la personne qui se trouve au cœur même du dispositif, l’objectif étant de lever les freins (santé, finances, logement, mobilité) pour trouver des solutions d’emploi ou de formation. À fin octobre 2017, 244 personnes sont sorties de l’accompagnement global :

  • 35% d’entre eux ont trouvé un emploi
  • 14% sont entrés en formation

La mobilisation de Pôle emploi et du Conseil départemental, mais aussi la motivation de la personne et son volontariat, celle-ci étant actrice de son propre parcours, permettent d’obtenir de bons résultats. De plus, l’adhésion et la confiance en ce dispositif par le bénéficiaire sont les clés de la réussite. L’accompagnement s’organise sur 12 mois et se poursuit après la sortie de la personne. Les outils de réinsertion sont multiples : formation, évaluation de compétence, aide à la création de CV, etc. Le taux de retour à l’emploi est plus élevé avec l’accompagnement global, de 4 points supérieurs au dispositif national. C’est donc un bilan positif qui se dessine et une envie commune du Conseil départemental et de Pôle emploi de renforcer encore ce dispositif.

Categories: Archives des brèves