La Haute-Marne respire et inpsire

Dans le cadre du séminaire départemental de mi-mandat, François Sauvadet, Ancien Ministre, Président du Conseil départemental de la Côte d’Or, Président du groupe DCI à l’Assemblée des Départements de France est intervenu, ce matin, sur l’avenir des Départements.

Dans un premier temps, François Sauvadet a évoqué les difficultés que rencontrent actuellement les Départements face aux restrictions budgétaires, à l’augmentation des dépenses notamment en matière de solidarité sociale, dans un contexte redessiné par l’État et la loi NOTRe (Nouvelle organisation territoriale de la République).
Rappelant que « faire le constat des difficultés ne peut être une réponse politique », l’ancien ministre de la fonction publique a souligné l’importance de définir une « stratégie du futur ». Il est du devoir des Départements de continuer à rendre attractifs les territoires ruraux et d’y maintenir une qualité de vie et de services pour les citoyens. Il a ainsi esquissé quelques pistes de réflexion telle l’importance du numérique et de ses usages, reflet des mutations actuelles de la société. Il a également insisté sur la nécessité de conclure des partenariats avec les différents acteurs d’un territoire.
Evoquant le futur parc national des forêts de Champagne et Bourgogne, François Sauvadet a souligné l’importance « d’écouter les acteurs locaux » mais a également indiqué que l’objectif de ce parc « n’est pas de mettre un territoire sous cloche ».
Son intervention s’est poursuivie par un échange avec les conseillers départementaux sur la problématique de la ruralité et les leviers d’action possibles.

Le séminaire se poursuit cet après-midi par la mise en place de tables-rondes thématiques sur les différents champs d’intervention du Département. Il s’achèvera demain par une restitution de ces réflexions afin de dégager les grandes lignes de la politique départementale à mettre en place sous la présidence de Nicolas Lacroix pour les trois prochaines années.

Categories: Archives des brèves