La Haute-Marne respire et inpsire
illus_940x400_schema_enfance

La protection de l’enfance est l’un des domaines de compétence du Conseil départemental de la Haute-Marne.

En 2016, l’Assemblée départementale, et plus particulièrement la Ve commission, a travaillé à l’élaboration du nouveau Schéma départemental de la protection de l’enfance, établi pour la période 2017-2021. Ce dernier a été adopté par l’Assemblée lors la séance plénière du 31 mars dernier.

 

Les principaux constats de la situation de la protection de l’enfance en Haute-Marne

Une majorité de naissances dans les communes de moins de 2 000 habitants est constatée. Il est donc indispensable d’agir en proximité. Les partenariats déjà mis en place avec les différents acteurs du territoire sont de qualité et fonctionnent de manière satisfaisante.

En matière d’accueil familial, le Département de la Haute-Marne occupe la deuxième place en France. En effet, la professionnalisation du métier d’assistant familial est engagée depuis plusieurs années. Les assistants familiaux bénéficient également d’un accompagnement professionnel individualisé et d’un plan de formation.

L’offre d’accueil est quant à elle diversifiée sur le territoire. 552 solutions d’accompagnement diversifiées sont mises en place pour les mineurs confiés au Département. Par ailleurs, il est important de souligner que le nombre d’assistantes familiales a diminué de 12% depuis 2010 et la capacité d’accueil de 24%.

Les capacités d’accueil sont proches de la saturation. Au 31 décembre 2016, il y avait 504 enfants hébergés pour 499 places d’hébergement. En termes d’hébergement, on distingue : les assistants familiaux, les maisons d’enfants à caractère social (MECS), les lieux de vie et les accueils immédiats (en cas d’urgence). Un suivi à domicile est également envisageable. Et enfin, un hébergement diversifié est proposé pour les mineurs étrangers isolés.

En Haute-Marne, la précarité des familles avec enfants a atteint un niveau plus élevé que dans les départements comparables. Ainsi les interventions précoces auprès des futures mères et des jeunes enfants permettent de prévenir les difficultés.

 

Les objectifs du schéma départemental de la protection de l’enfance 2017-2021

En premier lieu, il permet d’apprécier la nature, le niveau et l’évolution des besoins sociaux et médico-sociaux de la population sur le territoire : les forces, les faiblesses et les défis à relever. Suite à un audit réalisé au préalable, un bilan quantitatif et qualitatif de l’offre sociale et médico-sociale existante a pu être dressé.

Il s’agit, dans un second temps, de programmer l’offre d’accueil par la création des places et de développer une politique à l’égard des assistantes familiales. Afin de travailler en cohérence sur l’ensemble du territoire, il fixe et définit l’organisation du partenariat entre les différentes institutions.

Et enfin, il fixe les orientations de progrès par la définition des critères d’évaluation des actions mises en œuvre.

 

Télécharger le schéma départemental de protection de l’enfance

 

Les grands axes du Schéma départemental de la protection de l’enfance 2017-2021

1- Prévenir plus efficacement

2- Accompagner les familles dans la résolution des difficultés

3- Assurer un hébergement de qualité quand cela est nécessaire

4- Préparer l’autonomie

5- Observer et rendre l’action des différents services plus lisibles

 

Categories: Actualités