La Haute-Marne respire et inpsire

À l’issue de 4 jours de marche à travers le département et 142 km, Nicolas Lacroix, Président du Conseil départemental, est arrivé à la circonscription d’action sociale de Saint-Dizier vendredi 15 juin dernier dans l’après-midi.

Il tire un bilan très positif de cette expérience à travers le département au cours de laquelle les différents échanges avec la population se sont révélés intéressants et constructifs. Santé, état des routes, attractivité, agriculture, fermeture des services publics, solidarité ou vieillissement de la population, les Hauts-marnais n’ont pas hésité à attirer l’attention du Président du Conseil départemental sur leurs préoccupations du quotidien.

Rappelant que le Département était la 1ère collectivité partenaire des communes et intercommunalités, Nicolas Lacroix a assuré son soutien aux différents maires du territoire qu’il a pu rencontrer, notamment sur les projets d’investissements que l’institution départementale accompagne, et n’a pas manqué d’indiquer que le Département n’hésiterait pas à investir dans des domaines ne relevant pas de sa compétence comme c’est le cas aujourd’hui avec les gendarmeries.

Enfin, Nicolas Lacroix a souhaité interpeller le Gouvernement sur la nécessité absolue d’écouter la ruralité et d’adapter les politiques publiques aux réalités de ces territoires. La ruralité est une force et non une faiblesse, encore faut-il se donner les moyens de la faire vivre.