environnement2016-940

Le Conseil départemental noue de nombreux partenariats en faveur du développement durable et apporte son soutien financier à différents projets et/ou associations.

 

Le Conseil d’Architecture, d’Urbanisme et de l’Environnement (CAUE)

Depuis 1977, le législateur a voulu instituer dans chaque département un Conseil d’architecture, d’urbanisme et de l’environnement (CAUE), chargé de promouvoir et de développer la qualité architecturale, urbaine et environnementale. Il est à la disposition des collectivités et des administrations publiques qui peuvent le consulter sur tout projet d’urbanisme, d’architecture ou d’environnement.

QUI CONTACTER ?

Conseil départemental de la Haute-Marne
1 rue du Commandant Hugueny – CS 62127
52905 Chaumont cedex 9

 

Habitat et Développement

Habitat et Développement réalise des actions d’information, de conseil, et d’assistance afin de promouvoir l’aménagement et le développement de l’habitat et du cadre de vie. Cette association intervient auprès des particuliers et des collectivités pour les actions suivantes : 

– opérations programmées d’amélioration de l’habitat (OPAH) ;
– programme local de l’habitat ;
– maîtrise d’œuvre urbaine et sociale.

QUI CONTACTER ?

Habitat et Développement
35 rue du Val Barizien – 52000 Chaumont
Tél : 03 25 03 17 22

 

La Mission de valorisation agricole des déchets (MVAD)

Une convention a été signée entre le Conseil départemental, la chambre d’agriculture et les agences de l’eau pour étudier la possibilité de développer une filière de valorisation des boues produites dans le département ou importées, tout en protégeant les sols, les cultures et les produits agricoles.

La Mission de Valorisation Agricole des Déchets organiques (MVAD) est assurée par les services de la Chambre d’agriculture en concertation avec les différents intervenants de la filière sur l’ensemble du département.

 

Les actions agro-environnementales dans le cadre de la préfiguration du parc national

Le Groupement d’intérêt public (GIP) de préfiguration du Parc national des forêts de Champagne et Bourgogne a sollicité le Conseil départemental afin de soutenir des actions spécifiques à caractère agro environnemental telles que l’évaluation de l’impact de la création de bandes enherbées en milieu agricole sur la petite faune. Deux sites sont dédiés à la mise en œuvre de ce projet. Les exploitants réalisant cette expérimentation bénéficient d’un soutien financier du Conseil départemental.

L’émergence d’un parc naturel régional dans le Pays des 3 provinces

L’association « Aux sources du parc » réalise une étude dans le cadre de la phase de préfiguration d’un parc naturel régional sur le territoire des départements de la Haute-Marne, de la Haute-Saône et des Vosges.

Le label de « Parc naturel régional » (PNR) est une marque déposée, propriété de l’État attribuée à un territoire pour préserver et valoriser un ensemble de richesses naturelles, mais aussi culturelles, sociales, architecturales ou paysagères par la construction d’un projet de développement établi en concertation avec l’ensemble des acteurs locaux.

 

La politique départementale en faveur des Espaces naturels sensibles (ENS)

En 2011, le Conseil départemental a instauré la part départementale de la taxe d’aménagement au taux de 2%. Cette taxe, entrée en vigueur le 1er mars 2012, permet de financer :

–  le fonctionnement du Conseil d’architecture, d’urbanisme et de l’environnement ;
–  la politique départementale des espaces naturels sensibles.

Fin 2014, ont été finalisés le schéma départemental des espaces naturels sensibles et l’expertise écologique identifiant les espaces naturels sensibles présents au cœur du Parc aux daims, propriété du Département.

Le Conseil départemental souhaite ainsi renforcer l’attrait du site du Parc aux daims par la création d’un sentier pédagogique et par la présentation au public de la richesse naturelle de cet écosystème. En nouant des partenariats avec les organismes et collectivités locales souhaitant valoriser des sites présentant une richesse naturelle, il participe à la mise en valeur de sites naturels peu connus mais méritant une attention du Département. Et enfin, il participe à des initiatives et des projets pour la mise en valeur des sites naturels reconnus au niveau national ou international comme le futur parc naturel des forêts de Champagne et de Bourgogne ou l’aménagement des sources de la Meuse à Pouilly.

 

L’environnement et l’animation des territoires ruraux

Le soutien au réseau de fermes pédagogiques

Le Conseil départemental, en partenariat avec l’Association pour le développement de la diversification en milieu agricole et rural (ADMA), finance l’organisation de visites d’exploitations agricoles pour les classes de l’enseignement primaire et secondaire.

L’association départementale des communes forestières (COFOR 52)

Cette association dispense informations et formations à destination des élus locaux pour leur permettre de gérer et valoriser au mieux les bois communaux.

Les contributions exceptionnelles aux organisations agricoles

Le fonds d’animation contribue à aider l’organisation de manifestations à caractère agricole ou environnemental telles que les expositions de l’association des Croqueurs de Pommes, les foires de Montigny et de Clefmont, la foire bio de Chaumont, la fête de l’agriculture des jeunes agriculteurs, la foire de printemps de Fayl-Billot, le salon des plaisirs de la chasse et de la nature organisé par l’association DECLIC52. Un concours a également été accordé pour la candidature des paysages du Champagne au patrimoine mondial de l’UNESCO.