La Haute-Marne respire et inpsire
prevention_apa

Issue de la loi du 28 décembre 2015 relative à l’adaptation de la société au vieillissement, une conférence des financeurs de la prévention de la perte d’autonomie des personnes âgées est mise en place dans chaque département. En Haute-Marne, le programme a été adopté le 16 septembre 2016.

Établi à partir d’un diagnostic des besoins des personnes âgées de plus de soixante ans, et d’un recensement des initiatives locales, elle définit un programme coordonné de financement des actions individuelles et collectives de prévention.

L’instance est composée en Haute-Marne de 10 membres :

  • Conseil départemental de la Haute-Marne
  •  Agence Régionale de Santé (ARS)
  • Agence Nationale de l’Habitat (Anah)
  • Caisses de retraite : CARSAT, MSA, RSI
  • Caisses de retraite complémentaire : Agirc-Arrco
  • Caisse Primaire d’Assurance Maladie (CPAM)
  • Fédération Nationale de la Mutualité Française (FNMF)
  • Conseil Départemental de la Citoyenneté et de l’Autonomie (CDCA), anciennement CODERPA

 

Le programme s’articule autour de 5 axes

 

Axe I : Un domicile équipé et adapté

Objectifs :

  • Favoriser le maintien à domicile ;
  • Adapter les logements à la perte d’autonomie ;
  • Faciliter l’accès aux équipements et aides techniques ;
  • Eviter les accidents domestiques et professionnels.
  1. Dispositif de financement des aides et des équipements techniques

Les aides et équipements techniques permettent :

  • de maintenir ou d’améliorer l’autonomie dans la vie quotidienne, la participation à la vie sociale, les liens avec l’entourage ou la sécurité de la personne ;
  • à mettre en œuvre les moyens nécessaires pour faciliter l’intervention des aidants qui accompagnent la personne âgée ;
  • à favoriser ou accompagner le maintien ou le retour à domicile.

Ce dispositif est ouvert à toute personne âgée de plus de 60 ans, selon une liste d’aides techniques définie. Cette aide financière intervient seule ou en complément des aides légales et extra légales. Important : attendez la validation de la prise en charge par le Conseil départemental ou la MSA avant d’engager des dépenses.

Modalité d’attribution selon le public :

aides-techniques-axe1

 

  1. Un showroom itinérant : le bus de l’autonomie
  2. Ce bus aménagé en appartement témoin permet la promotion des aides techniques et leurs bonnes pratiques visant l’adaptation du logement au maintien à domicile. Il permet de véhiculer des messages concrets de prévention au plus près des habitants haut-marnais lors d’évènements locaux (marchés, foires, salons, animations associatives, Semaine bleu, etc.)

 

 outils_numeriques_axe2Axe II : Mobiliser les outils numériques

Objectifs :
Mettre à disposition des outils dits connectés afin de favoriser le lien social, assurer la coordination des intervenants à domicile et sécuriser la vie à domicile.

 

 

 

 

Axe III : Les actions de prévention

phlife-aid-003-010_A5

Objectifs :

  • Prévenir la dépendance ;
  • Préserver l’autonomie en améliorant les grands déterminants de la santé et de l’autonomie ;
  • Lutter contre l’isolement social ;
  • Favoriser les échanges intergénérationnels ;
  • Stimuler les facultés cognitives et intellectuelles.

Des actions visant à prévenir la dépendance sont proposées aux personnes âgées. L’enjeu est de sensibiliser le plus grand nombre de personnes aux bénéfices de la prévention et de permettre à chacun de vivre à son domicile dans les meilleures conditions.

Ces actions peuvent  notamment concerner l’alimentation, la mémoire, la pratique d’activités physiques, l’équilibre, le renforcement des fonctions cognitives, la lutte contre l’isolement et la prévention du repli sur soi et des dynamiques dépressives.

Consulter la Carte interactive des actions collectives 

Carte-actions-co_CDF

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Consulter la liste des actions collectives organisées sur le territoire

 

Axe IV : Les résidences autonomie

photo-axe4

Les résidences autonomies (ex foyers-logement) doivent proposer à leurs résidents un seuil de prestations minimales, individuelles ou collectives, qui concourront à la prévention de la perte d’autonomie. Ainsi, les résidences autonomie auront jusqu’au 1er janvier 2021 pour se mettre en conformité avec la mise en place d’un service de blanchisserie, d’un accès internet, d’un dispositif de sécurité, d’un service de restauration et d’une offre d’actions collectives de prévention.

Les résidences autonomies ayant à ce jour perçu un forfait autonomie sont :

  • à Saint-Dizier les résidences la Noue et Ambroise Croizat
  • à Chaumont les résidences Jacques Weil et Eugénie de Baudel

 

Ces résidences proposent à leurs résidents et au un public extérieur les activités suivantes :

Saint-Dizier

  • Résidence de La Noue (03 25 56 22 11)
    1. Atelier cuisine et pâtisserie
    2. Atelier accès à la culture
  • Résidence Ambroise Croizat (03 25 05 58 00)
    1. Activité physique adaptée
    2. Atelier cuisine avec la création d’un bar à soupes

Chaumont

  • Résidence Eugénie de Baudel (03 25 03 08 47)
    1. Gym douce
    2. Atelier chant/musique
    3. Atelier Bien-être
  • Résidence Jacques Weil (03 25 03 54 26)
    1. Initiation et perfectionnement à l’informatique
    2. Activités ludiques et musicales
    3. Parcours de santé
    4. Atelier couture
    5. Qi Gong

 

Axe V : Mesures en faveur des « proches aidants »

Objectifs :

  • Reconnaissance et soutien du statut d’aidant ;
  • Mobiliser les institutions en faveur des aidants ;
  • Coordonner leurs interventions et structurer les actions.