Conseil départemental de la Haute-Marne
Agriculture

Agriculture

La Haute-Marne s’étend sur 625 032 hectares, l’agriculture occupe 51 % de cet espace départemental. Deux systèmes de production caractérisent le département : les grandes cultures et les exploitations mixtes de culture-élevage. Malgré une diminution du nombre d’exploitations agricoles, leur taille moyenne progresse. Le département occupe le premier rang national avec 174 hectares en moyenne par exploitation. À noter que l’industrie laitière est le premier employeur agroalimentaire du département.

Laboratoire départemental d’analyses (LDA52)

Parce que l’agriculture est le premier secteur économique du département, le Conseil départemental met à disposition des agriculteurs le Laboratoire départemental d’analyses.

Accompagnement du monde agricole

Notre agriculture, notre terroir, ses produits sont autant d’éléments qui caractérisent notre département et sur lesquels le Département souhaite s’appuyer pour en faire la promotion.

Afin d’accompagner le monde agricole dans sa mutation, à l’aider à relever les défis de demain et répondre aux attentes sociétales, le Département accompagne la Chambre d’Agriculture de Haute-Marne principalement sur 3 thématiques :

  • La solidarité rurale (accompagnement des exploitations agricoles en difficulté en amont de l’intervention de la cellule REAGIR, soutien au projet de construction d’un nouvel abattoir) ;
  • Les savoir-faire en agriculture (organisation des filières locales de productions agricoles sous signe de qualité, développement de la commercialisation en circuit local des produits issus de l’agriculture, promotion de l’agro-tourisme) ;
  • L’environnement (accompagnement des acteurs agricoles sur la thématique de la protection de la ressource en eau, actions en faveur de la préservation de la biodiversité en agriculture et de la performance agro-écologique des systèmes d’exploitation).

Par ailleurs, conscient de l’enjeu que représente, pour l’avenir de l’agriculture, l’installation de jeunes agriculteurs et le renouvellement des générations, le Département poursuit l’accompagnement des projets d’installation porté par la Chambre d’agriculture de la Haute-Marne au travers du Point Accueil Installation (PAI) ainsi que ses actions dans ce domaine.

Agrilocal 52 : la plateforme internet qui met en relation les acheteurs publics et les producteurs locaux, pour une alimentation plus saine et durable !

Dans la lignée de la loi d’avenir pour l’agriculture et la forêt du 13 octobre 2014, des Etats généraux de l’Alimentation qui se sont déroulés en juin 2018 et de la loi du 30 octobre 2018 pour l’équilibre des relations commerciales dans le secteur agricole et alimentaire et une alimentation saine, durable et accessible à tous (dite loi EGALim), le Département a souhaité, en mai 2018, amplifier l’approvisionnement des services de restauration des collèges par des produits alimentaires provenant de l’agriculture locale.

Cette démarche répond également à une attente forte de l’ensemble des collectivités et organismes publics du département mais aussi des Haut-Marnais.

Ainsi en 2019, le Département a mis en place d’Agrilocal 52, plateforme internet mise à disposition gratuitement des utilisateurs ; elle permet en quelques clic de mettre en relation des acheteurs publics, des restaurateurs, des associations… avec des producteurs locaux. Cette plateforme et l’ensemble des opérations d’animation Agrilocal sont animées par un agent du Département : Fabrice Hubrecht (animateur Agrilocal 52).

Aides à la diversification en agriculture

Le Département, en cohérence avec sa politique en faveur des circuit-courts, a fait le choix de poursuivre son accompagnement financier auprès des exploitants agricoles haut-marnais dans leurs projets de diversification. Le Département a donc signé, en 2020, une convention d’autorisation de financements complémentaires avec la Région Grand Est pour la période 2021-2023, dans les champs agricole et forestier, conformément à la loi NOTRé.

Le Département complète, dans le cadre du Plan de Compétitivité et d’Adaptation des Exploitations Agricoles (PCAE), le financement de la Région Grand Est sur les thématiques suivantes :

Le Département a ainsi pu apporter son soutien, en 2019, à 8 projets de diversification agricole pour un montant global d’aide de plus de 38 000 € et à 7 projets de diversification agricole pour un montant global d’aide de plus de 60 000 € en 2020.

C’est également dans ce cadre juridique que le Département est intervenu auprès du monde agricole pour l’accompagner face aux épisodes de sécheresse intervenus en 2018 (637 000 € d’aides), 2019 (634 000 € d’aides) et 2020 (1 300 000 € d’aides). 

Aménagement du territoire : aménagements fonciers et procédure d’échanges et cessions amiables d’immeubles

Le Département est un acteur majeur pour l’aménagement du territoire. Ses compétences ont notamment été renforcées ces dernières années pour accompagner les territoires ruraux dans leur développement et la protection de l’environnement.

Avec la compétence « aménagement foncier rural », le Département dispose depuis 2006 de la faculté à proposer aux communes un outil leur permettant de mettre en œuvre leur stratégie d’aménagement et de développement.

L’aménagement foncier s’avère ainsi complémentaire aux autres dispositifs de planification et d’aménagement urbain et s’inscrit dans le cadre de l’élaboration d’un projet de territoire.

Les modalités de mise en œuvre de cet outil (financement, acteurs impliqués, déroulement de la procédure) sont précisées dans les fiches spécifiques à cette procédure.

  • Les Echanges et Cessions Amiables d’Immeubles Ruraux (ECAIR) ou forestier (ECAIF)

Les opérations d’échanges et cessions amiables d’immeubles ruraux ou forestiers visent principalement, au sein ou en dehors d’un périmètre d’aménagement foncier, à un regroupement de parcelles afin d’optimiser leurs conditions d’exploitation. Le Département accompagne leur mise en œuvre et participe à leur financement.

Les échanges et cessions amiables d’immeubles ruraux sont des procédures d’aménagement foncier fondées sur le volontariat entre des propriétaires. Les différentes parties se cèdent ou s’échangent des immeubles ruraux (des terres, qui peuvent être cultivées ou boisées par exemple) dans le but d’améliorer la gestion des fonds agricoles et forestiers au moyen d’un regroupement des îlots de propriété.

C’est un outil de l’aménagement foncier rural dont la mise en œuvre relève depuis 2005 de la compétence du Département.

Les modalités de mise en œuvre de cet outil (financement, acteurs impliqués, déroulement de la procédure) sont précisées dans les fiches spécifiques à cette procédure.

Direction de l’environnement et de l’ingénierie du territoire

1 rue du Commandant Hugueny – CS 62127
52905 CHAUMONT cedex 9

Contact : M. Joly

Tel: 03 25 32 85 71

email : service.agriculture@haute-marne.fr