Les Archives dĂ©partementales ont le plaisir de vous prĂ©senter l’exposition

La Haute-Marne vue par les premiers photographes, 1850-1880

du 24 mai au 20 décembre 2019.

Visite libre et gratuite aux heures d’ouverture des Archives dĂ©partementales.

Fortes de riches collections iconographiques, les Archives départementales de la Haute-Marne exposent leurs photographies les plus anciennes. Révélée en 1839, par la diffusion du daguerréotype, la photographie fut très vite introduite et pratiquée en Haute-Marne. Si le début de la décennie 1850 voit le premier atelier photographique permanent, celui de Victor Petit s’installer à Langres, 1880 sonne la veille de la grande démocratisation entraînée par l’apparition du négatif au gélatino-bromure d’argent. Durant cette période, ils furent un certain nombre, professionnels et amateurs, à pratiquer le huitième art en Haute-Marne.

L’exposition présentera des vues rares de la Haute-Marne, voire uniques, datant d’avant l’apparition des cartes postales qui popularisèrent villes et villages haut-marnais à la fin du siècle mais également des portraits de grands personnages du XIXe siècle ou encore des évènements majeurs tels que les expositions industrielles de Saint-Dizier de 1860 et de Chaumont de 1865, la construction du viaduc de Chaumont en 1855-1856 ou que l’invasion prussienne de 1870. Nécessitant de longs temps de pose, la photographie d’avant 1880 obéissait à une construction artistique particulière, que l’exposition tentera de faire ressortir.

L’exposition s’articule autour de quatre thĂ©matiques :

  1. Les débuts de la photographie dite argentique
  2. Les photographes actifs en Haute-Marne
  3. L’engouement pour le portrait
  4. Regards sur une Ă©poque

A noter : les photographies exposĂ©es seront intĂ©gralement renouvelĂ©es Ă  l’occasion des JournĂ©es europĂ©ennes du patrimoine en septembre. En effet, les supports photographiques anciens ne peuvent rester trop longtemps exposĂ©s Ă  la lumière pour garantir leur conservation.

L’exposition s’accompagne de la publication d’un ouvrage de 260 pages, richement illustrĂ©, en vente aux Archives dĂ©partementales au prix de 20 €.

En partenariat avec