Rendez-vous incontournables au château du Grand Jardin, l’Été du spectacle vivant propose des spectacles pour toute la famille donnés à ciel ouvert dans le parc pittoresque, certains dimanches en juillet et en août à 17h. Et pour le même tarif, profitez de la visite thématique du jour à 15h.

23 juin : Compagnie Kiai, Cri (cirque)

En partenariat avec l’association Furies/Le Palc

Trois trampolines surmontés d’un mât. Circularité, verticalité… Nous sommes bien au cirque ; mais ailleurs également. Fan de musique, de hip hop, d’arts martiaux et danseur fervent, Cyrille Musy a conçu l’espace de Cri comme un échangeur entre les corps, les disciplines et les récits. Au plateau, quatre acrobates alternent révolutions accélérées et séquences contemplatives.

Tout près, le slameur Arthur Ribo enroule son flow autour des interprètes en mouvement, accompagné par le son acoustique et syncopé du musicien Victor Belin. Un bel ensemble que Cyrille Musy dirige en collaboration avec Sylvain Décure, son complice de longue date…

Durée : 35 min.


7 juillet : Compagnie Théarto, « Mets des mots » (théâtre)

SPECTACLE ANNULÉ

Avec cette lecture spectacle gourmande, la compagnie Théarto vous invite à partager une exploration gastronomique colorée et pleine d’humour à travers des textes sur les légumes, les épices, la charcuterie, le fromage … sans oublier le chocolat !

À partir de 12 ans, durée : 1h


14 juillet : Compagnie Mister Fred, « Tea Time, La balade de Mortimer, Impromptus » (jonglerie, magie)

Plongez dans l’univers de la magie et de la jonglerie ! En solo ou en duo, la Cie Mister Fred présente des formes burlesques, souvent sans paroles, où évoluent des personnages extravagants, dans l’esprit de Charlie Chaplin, Mister Bean ou encore Charley Bowers.

Tea time – Duo burlesque de jonglerie et magie L’heure de la pause est arrivée dans l’atelier! C’est le début d’une insolite chorégraphie de l’absurde au service du thé. Un moment de douce folie où le geste simple devient compliqué voire inutile. Le duo clownesque dévoile petit à petit son univers de manipulations d’objets entre jonglerie et magie à travers des scènes de complicité et de dualité. Durée 30 min.

La balade de Mortimer – solo de jonglerie burlesque Un dimanche, Mortimer le croque-mort vient se détendre un court instant au jardin public. Ce drôle de bonhomme, un tantinet fleur bleue, promène tout son univers dans une valise en forme de cercueil où s’entassent pêle-mêle chapeaux, sacs en plastique, goûter et autre scie musicale… Sans complexe, il nous met dans la confidence de ses histoires insolites d’objets et nous fait découvrir toutes ses facéties. Durée 30 min.


21 juillet : dans le cadre de l’Estival Jazz 2019, « Hommage à Astor PIAZOLLA »

Programmé par Arts Vivants 52, avec Daniel Mille (accordéon), Frédéric Deville, Paul Colomb, Grégoire Korniluk, (violoncelle), Diego Imber (contrebasse)

Daniel Mille rend hommage à l’œuvre incontournable et intemporelle d’Astor Piazzolla, le maître du « nouveau » tango argentin. Il propose de redécouvrir cette musique à la fois savante et populaire dans une instrumentation et des arrangements sublimés par la sensualité des cordes. Hormis le tube planétaire Libertango popularisé par Grace Jones, il y a là plutôt des œuvres en demi-teintes, des apesanteurs, des mises en atmosphère. Mille préfère aux véhémences du tango les milongas alanguies.


28 juillet : Compagnie L’air de Rien, « Les tractions avant dégustent Ricet Barrier » (chanson)

Vincent Bardin et Pierre Jnza se penchent, avec enthousiasme, sur l’œuvre de Ricet Barrier. Sous ce nom se cache un curieux personnage un peu oublié. Cet auteur, compositeur, interprète et humoriste a pourtant 45 ans de chansons à son actif ! Il a fait ses débuts à l’Echelle de Jacob, L’Ecluse et Les Trois Baudets avant de recevoir le grand prix de L’Académie du Disque avec son premier album. Les Spermatozoïdes, chanson interprétée par Les Frères Jacques, a fait un « tabac ». À la télévision, ce Ricet-Barrier a participé à de célèbres émissions enfantines : Saturnin le Canard, Les Barbapapas. Avec humour et bonheur, ce duo de jazz va ainsi mettre toute sa fougue et son swing au service de ce sympathique phénomène. De la sueur, du swing, de l’humour et des larmes de bonheur…


11 août : Cie Résurgences, « Poil de Carotte » (théâtre)

Condensé du roman et adapté par Jules Renard en un seul acte, ce bijou théâtral poétique dit au monde avec tendresse et humour la complexité de l’unité famille ! Le jeune Poil de Carotte, 16 ans, brimé par sa mère, Madame Lepic, travaille dans la cour de la maison en attendant que son père, Monsieur Lepic, l’emmène à la chasse. Mais Madame Lepic ne voit pas les choses de la même manière que son fils et sans l’intervention d’Annette, la jeune servante de la famille, les choses auraient pu durer ainsi pendant encore de longues années. Poil de Carotte, poussé par Annette, arrive enfin à exprimer toutes ses souffrances à son père… Spectacle à voir en famille.

En partenariat avec France 3 grand est


25 août : Ensemble Café con Leche (chant et musique) avec les stagiaires de Vall’art

Salsa, boléro, rumba, flamenco… Café con Leche arrange à sa sauce les grands classiques de la musique latine, à l’instar de Compay Segundo, en y mêlant les influences du jazz, du funk ou encore du reggae. Un concert endiablé et interactif à partager dans la bonne humeur avec les six musiciens !

En partenariat avec France 3 grand est


À NOTER

Les 16, 17, 18, 24 et 25 août : stage de chant choral organisé par l’association Vall’art

Infos pratiques

Ouverture de 9h30 à 20h les jours de spectacle Les tarifs « L’Été du spectacle vivant » comprennent le spectacle et la visite

  • PLEIN : 5 €
  • RÉDUIT : 3 €
  • Gratuit pour les – 12 ans
  • Spectacle « Hommage à Astor Piazzola » : 10 € / 5 € Plus d’informations au 03 25 94 17 54

Plus d’informations au 03 25 94 17 54

Categories: le_grand_jardin, slider