La Haute-Marne respire et inpsire
logo_agrilocal

Mercredi 30 octobre, a eu lieu, au sein de la Maison d’Enfance à Caractère Social de Chaumont, la signature du Contrat Territoire Lecture et du Contrat Départemental Lecture Itinérance entre le Conseil départemental, représenté par Paul Flamérion, vice-président en charge de la culture, des sports et du monde associatif, et l’État représenté par Elodie Degiovanni, Préfète de la Haute-Marne et en présence de la Directrice régionale des affaires culturelles du Grand Est, Christelle Creff.

Cette convention s’inscrit dans le prolongement du premier contrat qui a été conclu en 2016 pour 3 ans et qui a permis l’Etat d’accompagner le Département de la Haute-Marne dans la réflexion et la structuration d’une politique volontariste de développement de la lecture visant à favoriser l’adaptation des bibliothèques aux nouveaux besoins et usages via notamment l’accès aux services numériques.

Grâce à l’expertise et aux ressources de la Médiathèque Départementale de la Haute-Marne (MDHM) dont l’action rayonne auprès d’un réseau de 150 bibliothèques sur tout le territoire, 85% des Haut-Marnais disposent aujourd’hui d’une offre de lecture publique au sein de leur commune.

Fort du bilan positif porté par la mise en œuvre du premier Contrat Territoire Lecture, l’État et le Conseil départemental de la Haute-Marne ont souhaité consolider leur partenariat par la signature d’un nouveau CTL pour la période 2019-2021, couplé à la signature d’un Contrat départemental lecture itinérance, destiné à « encourager la circulation d’une offre culturelle mutualisée à l’échelle du département ».

Ainsi, l’État s’engage à accompagner financièrement le Département dans ces actions de développement de la lecture publique, à hauteur de 50% des dépenses soit un total de 40 000€ par an.  

Categories: Archives des brèves