La Haute-Marne respire et inpsire
logo_agrilocal

La séance des orientations budgétaires constitue chaque année le point de départ de l’élaboration du projet de budget primitif : les conseillers départementaux, sur proposition du Président, discutent puis déterminent en octobre plusieurs axes stratégiques à partir desquels le projet de budget de l’année suivante est bâti.

 

Bilan 2018 et perspectives 2019: 

Ce document constitue la base de travail de la séance des orientations budgétaires.

Le Président du Conseil départemental adresse aux 8 commissions thématiques du Département des rapports qui déclinent pour chacune des politiques publiques les actions à mettre en œuvre pour l’année suivante.

Les conseillers départementaux, tous engagés dans les travaux d’au moins une commission discutent des propositions de l’exécutif, suggèrent des évolutions et peuvent demander des précisions. À l’issue de leurs débats, ils émettent un avis favorable ou défavorable sur chacun des rapports.

L’examen du budget aura lieu le vendredi 9 février 2018, lors d’une séance ouverte au public.

À cette occasion, les rapports sont soumis au vote de l’assemblée.

 

Budget 2019 :

Le budget 2019 du Conseil départemental a été voté par  l’Assemblée départementale le 14 décembre 2018.

En 2019, cap sur l’investissement !

Le Conseil départemental de la Haute-Marne a les moyens d’investir et accélérera encore ses investissements en 2019 sans augmenter son taux d’imposition pour la 9e année consécutive.

Ce budget est la traduction concrète d’une nouvelle orientation des politiques publiques départementales actée lors du séminaire des élus les 29 et 30 mars 2018 ayant abouti à 52 actions autour de 4 axes thématiques : rendre le territoire attractif et enrayer la déprise démographique, améliorer le service rendu aux Haut-Marnais, être le premier partenaire des collectivités territoriales et maintenir une politique d’investissement volontariste dans un contexte financier imposé par l’État particulièrement contraint.

Grâce à une situation financière saine du Conseil départemental de la Haute-Marne et à une capacité de financement solide, le Département peut augmenter ses investissements et assurer sa mission de solidarité sociale et territoriale sans augmenter sa fiscalité. Plus de 69 M€ y seront consacrés, soit 7 M€ de plus qu’en 2018.

Chiffres clefs du budget

0% d’augmentation du taux de la taxe foncière sur les propriétés bâties

178 €/habitant de taux d’endettement : l’un des plus bas de France

69,2 M€ d’investissements pour 2019

 

Investir pour le développement et l’aménagement des territoires :

Pour la qualité de vie des Haut-Marnais et pour l’attractivité du territoire, 62,2 M€ seront investis en 2019 : 19,3 M€ pour la voirie, 13,4 M€ pour les travaux et équipement dans les collèges publics, 13 M€ d’aide au total pour les communes et leurs groupements (3 M€ de plus), 7,6 M€ pour les bâtiments départementaux.

Côté social, dans le domaine de l’insertion, l’accompagnement global (suivi et accompagnement personnalisé des allocataires du RSA en lien avec Pôle emploi), qui montre de bons résultats, continuera d’être déployé et une expérimentation sera menée pour que ces personnes puissent s’impliquer en faveur des collectivités et notamment des communes. Le déménagement de la Circonscription d’action sociale (CAS) de Chaumont sera effectif après la réalisation des travaux de l’ancienne école Moulin. Au premier semestre 2019, le schéma départemental des personnes handicapées sera adopté, celui de la protection de l’enfance sera poursuivi. Les actions, dans le cadre de la conférence des financeurs pour la prévention de la perte d’autonomie des personnes âgées, continueront d’être développées sur le territoire.

En matière de voirie, le nouveau schéma départemental routier 2019-2023 sera lancé avec une enveloppe totale d’investissements de 121 M€, soit 30 M€ de plus que la précédente programmation 2014-2018. La modernisation des routes haut-marnaises et des projets phares comme la création d’un rond-point à l’entrée de l’autoroute de Semoutiers d’ici la fin d’année 2019 sont programmés.

Pour le déploiement de la fibre à la maison (FTTH), rendu possible grâce au réseau Haute-Marne numérique du Conseil départemental en service, 2,4 M€ y seront dédiés dans le cadre du plan régional, la charge communale étant entièrement financée par le Département et le GIP Haute-Marne.

 

Dépenses d’investissement 2019

graphique d'investissements

Contenir les dépenses de fonctionnement :

Passant de 166,4 M€ à 167,5 M€ en 2019, les dépenses de fonctionnement augmentent peu.

Le Conseil départemental de la Haute-Marne, déjà engagé depuis de nombreuses années dans une politique de gestion maîtrisée et responsable des finances publiques, n’a pas souhaité contractualiser avec l’État qui impose une norme d’évolution de ses dépenses limitée à + 1,10% dans un contexte de remontée de l’inflation autour de 1,6%. Néanmoins, le Département s’emploiera, comme il l’a toujours fait, à contenir ses dépenses de fonctionnement.

Le Conseil départemental de la Haute-Marne, collectivité de la solidarité et de la proximité, consacrera 95,6 M€, soit 57% du budget à l’action sociale : 26,1 M€ pour le RSA et l’insertion, 24,4 M€ pour les personnes âgées, 23,5 M€ pour les personnes handicapées, 19,8 M€ pour l’enfance (y compris les assistantes familiales) et 0,8 M€ pour le transport des élèves handicapés. Deuxième poste de dépenses, le personnel représente 23% du budget avec 37,8 M€. Le Conseil départemental s’engage également aux côtés de ses partenaires comme le SDIS pour lequel il participe au fonctionnement à hauteur de 5,8 M€.

 

Dépenses de fonctionnement 2019

Dépenses de fonctionnement

En 2019, le Département accélère pour les Haut-Marnais et pour l’attractivité du territoire !

En savoir plus : dossier budget du magazine Haute-Marne N° 129