claude_de_lorraine_lowFils cadet du duc René II de Lorraine, Claude est né au château de Condé, sur les bords de la Moselle. Il fut élevé comme son frère Antoine à la cour de France, où il fréquenta, dès son plus jeune âge, le futur François 1er.

En 1509, Ă  la mort de son père et selon sa volontĂ©, il hĂ©rita des possessions françaises du duc de Lorraine, un ensemble hĂ©tĂ©rogène de terres Ă©clatĂ©es entre l’est, le nord et l’ouest du royaume. Il prit le titre de comte de Guise et marqua sa prĂ©fĂ©rence pour la terre de Joinville, situĂ©e stratĂ©giquement en Champagne, aux frontières de la Lorraine et du Barrois, non loin de la Bourgogne. Il dut cependant attendre 1519, que sa mère, Philippe de Gueldres, renonçât Ă  son douaire et se retirât dans un couvent Ă  Pont-Ă -Mousson, pour s’Ă©tablir Ă  Joinville et en faire sa ” capitale “. En faisant ce choix, il complaisait Ă  sa femme, Antoinette de Bourbon, qu’il avait Ă©pousĂ© en grande pompe en 1513, au palais royal de Tournelles, Ă  Paris.

Dès l’accession de François 1er au trĂ´ne de France, Claude de Lorraine est appelĂ© comme conseiller auprès du nouveau roi, qui l’emmène avec lui, lors de sa première campagne d’Italie. A Marignan, oĂą il est laissĂ© pour presque mort sur le champ de bataille, Claude a manifestĂ© de remarquables qualitĂ©s de bravoure et de dĂ©vouement Ă  son roi. AppelĂ© Ă  remplacer le duc de Gueldres Ă  la tĂŞte des lansquenets, le jeune prince lorrain rĂ©vèle une remarquable aptitude au commandement, qui lui ouvre une exceptionnelle carrière militaire. Les nĂ©cessitĂ©s de dĂ©fendre les frontières Ă  l’est et au nord du royaume de France l’empĂŞchent de participer aux nouvelles guerres d’Italie, et par tant, d’ĂŞtre entraĂ®nĂ© dans le dĂ©sastre de Pavie (1525).

Tandis que son roi est prisonnier en Espagne, Claude se rapproche du clan familial pour dĂ©fendre la Lorraine, et secondairement la Champagne, des poussĂ©es des bandes luthĂ©riennes qui ont dĂ©jĂ  dĂ©vastĂ© l’Alsace. Il partage la victoire de Saverne et assoit ainsi une renommĂ©e qui lie ses exploits guerriers Ă  ladĂ©fense de la religion catholique contre les premiers dĂ©veloppements du protestantisme.

Dans les annĂ©es qui suivent, tandis que Charles Quint, se rĂ©vèle l’ennemi implacable de François 1er, Claude de Lorraine se rend indispensable sur tous les fronts : contre les ImpĂ©riaux et les Anglais, au nord et Ă  l’est de Paris. Plusieurs fois il sauve la capitale des assauts ennemis et conquiert la rĂ©putation, dans le peuple parisien, d’un dĂ©fenseur providentiel.

Ces succès militaires, ajoutĂ©s aux services politiques apportĂ©s au roi de France, lui valent rapidement honneurs et titres exceptionnels : Grand Veneur de France, gouverneur de Champagne puis de Bourgogne, et surtout duc et pair (en 1527). Cette dernière promotion rĂ©veille de solides jalousies, notamment des princes de sang qui manifestent leur mĂ©contentement devant de tels privilèges apportĂ©s si promptement Ă  un seigneur d’origine Ă©trangère. Tandis qu’il poursuit sa carrière militaire et forme au mĂ©tier de capitaine son fils aĂ®nĂ©, François, il s’attache, avec sa femme Antoinette de Bourbon Ă  s’assurer des alliances avec les familles les plus considĂ©rables d’Europe. Mettant en avant une gĂ©nĂ©alogie aussi glorieuse que douteuse qui, remontant Ă  Godefroy de Bouillon, le rattache aux rois de JĂ©rusalem, de Naples et de Sicile, il rĂ©ussit Ă  marier son fils Ă  Anne d’Este, la petite fille de Lucrèce Borgia. Cependant son frère Jean dont il se sent très proche, fait une carrière tout aussi brillante dans l’Eglise. ArchevĂŞque de Reims, diplomate hors pair, le cardinal de Lorraine ambitionne le trĂ´ne papal, Ă©chouant de peu Ă  l’Ă©lection romaine.

Le poids politique du premier duc de Guise est Ă  son apogĂ©e. Mais, dans les annĂ©es 40 Claude appartient Ă  une gĂ©nĂ©ration dĂ©clinante. François 1er, malade, est lui-mĂŞme un peu agacĂ© par les ambitions claniques des Guises, dont il a pourtant assurĂ© lui-mĂŞme l’ascension. Le duc dĂ©cide de se retirer sur ses terres, aux cĂ´tĂ©s de sa femme qui, dans les faits en a assurĂ© la gestion pendant ses nombreuses absences. DĂ©sireux d’imiter la politique mĂ©cĂ©nale du roi de France à Fontainebleau, Claude se fait construire un tout nouveau jardin Ă  l’italienne, son ” grand jardin ” situĂ© au bord de la Marne, en contrebas de l’Ă©norme château fĂ©odal de Joinville. Il le dote d’un Ă©lĂ©gant pavillon, dans le style de ceux que dessine alors l’architecte italien Serlio. En 1546, malgrĂ© les pillages et destructions opĂ©rĂ©es par les armĂ©es de Charles Quint deux ans plus tĂ´t, Claude accueille Ă  Joinville pour la cinquième fois François 1er et la cour de France. Le duc de Guise ne survivra que trois ans Ă  son roi, mort en 1547. Le clan familial, alliĂ© depuis plusieurs annĂ©es Ă  Diane de Poitiers, sera en très bonne position pour nĂ©gocier les plus hautes charges Ă  la cour du nouveau roi, Henri II. Mais c’est dĂ©jĂ  trop tard pour Claude. Il meurt Ă  Joinville en 1550, après plusieurs semaines d’agonie. Son enterrement donne lieu Ă  de grandioses cĂ©rĂ©monies, qui visent Ă  installer la nouvelle dynastie dans le gotha des grandes familles princières europĂ©ennes. Son femme Antoinette lui survivra 33 ans.

François, leur fils, 2e duc de Guise, deviendra l’un des plus grands capitaines de son temps et, Ă  cause de ses engagements en faveur du parti catholique, mourra assassinĂ© devant OrlĂ©ans. Henri, fils aĂ®nĂ© de François, 3e duc de Guise, chef de la Ligue et favori des Parisiens, mourra aussi assassinĂ©, au château de Blois, par les sbires d’Henri III, qui soupçonnait le petit fils de Claude de s’emparer du trĂ´ne de France.

Chronologie

  • 1494 : Naissance de François 1er, Charles VIII revendique l’hĂ©ritage de la Maison d’Anjou, dĂ©but des guerres d’Italie.
  • 1496 : Naissance de Claude de Lorraine Ă  CondĂ©-Custines dans la vallĂ©e de la Moselle.
  • 1505 : Claude de Lorraine acquiert la nationalitĂ© française.
  • 1508 : Mort de RenĂ© II de Lorraine, père de Claude.
  • 1509 : Claude de Lorraine hĂ©rite des possessions françaises de son père, dont la baronnie de Joinville. Sa mère, Philippe de Gueldres, en garde cependant l’usufruit jusqu’en 1519.
  • 1513 : Mariage de Claude de Lorraine avec Antoinette de Bourbon Ă  l’HĂ´tel des Tournelles.
  • 1515 : Mort de Louis XII, avènement de François 1er, bataille de Marignan.
  • 1515 : Naissance de Marie, fille aĂ®nĂ©e de Claude et d’Antoinette, future Ă©pouse du roi d’Ecosse, Jacques V, et mère de Marie Stuart.
  • 1516 : Publication du Prince, de Machiavel.
  • 1517 : Les 95 thèses de Luther contre les indulgences.
  • 1519 : Claude et Antoinette s’installent Ă  Joinville.
  • 1521 : Première guerre contre Charles Quint, excommunication de Luther.
  • 1524 : Claude est nommĂ© gouverneur de Champagne ; mort du chevalier Bayard.
  • 1525 : DĂ©sastre de Pavie, captivitĂ© de François 1er Ă  Madrid, victoire de Saverne contre les Rustauds , paysans allemands anabaptistes emmenĂ©s par Gerber.
  • 1527 : Claude, comte de Guise, est nommĂ© duc et pair par François 1er
  • 1528 : DĂ©but de la construction du château de Fontainebleau.
  • 1530 : Charles Quint est couronnĂ© empereur.
  • 1532 : ArrivĂ©e de Primatice en France.
  • 1533 : DĂ©but des travaux du Grand Jardin de Joinville
  • 1534 : Parution du Gargantua de Rabelais
  • 1542 : Naissance de Marie Stuart, petite-fille de Claude ; campagne de Luxembourg avec son fils François; 1543 : Dolet est condamnĂ© comme hĂ©rĂ©tique, Marot exilĂ©.
  • 1544 : mort d’Antoine, duc de Lorraine et frère de Claude ; offensive de Charles Quint en Lorraine et Champagne ; siège de Saint-Dizier ; sac de Joinville par les ImpĂ©riaux. Siège de Boulogne par les Anglais, traitĂ© de CrĂ©py avec Charles Quint.
  • 1545 : Ouverture du Concile de Trente.
  • 1546 : Achèvement du Grand Jardin , cinquième visite de François 1er Ă  Joinville.
  • 1547 : Mort de François 1er, avènement d’Henri II.
  • 1548 : Mariage de François, fils aĂ®nĂ© de Claude, avec Anne d’Este, petite fille de Lucrèce Borgia, fille d’Hercule d’Este et de RenĂ©e de France.
  • 1549 : DĂ©fense et illustration de la langue française, par Joachim du Bellay.
  • 1550 : Mort de Claude de Lorraine et de son frère, Jean, cardinal de Lorraine. Parution des Odes de Ronsard.
  • 1551-1552 : Construction du tombeau de Claude dans la CollĂ©giale Saint-Laurent de Joinville.
  • 1562 : Massacre de Wassy.
  • 1563 : Attentat mortel de Poltrot de MĂ©rĂ© contre François, duc de Guise et fils de Claude, Ă  OrlĂ©ans.
  • 1565 : Première Ă©dition de la Bergerie de RĂ©mi Belleau (2e Ă©dition en 1572).
  • 1583 : Mort d’Antoinette de Bourbon, femme de Claude de Lorraine.
  • 1588 : Assassinat d’Henri le BalafrĂ©, duc de Guise et petit fils de Claude, Ă  Blois.
  • 1792 : Exhumation des restes de Claude de Lorraine et tous les membres de sa famille enterrĂ©s dans la CollĂ©giale Saint-Laurent ; transfert au cimetière de Joinville.